Jean-Jacques Dejeunes, photographe - Dampierre-sur-Boutonne ( – les plus récentes images) http://jjdejeunes.com Faire admirer la beauté que l’on ne distingue pas... l’espace d’un instant que l’on ne perçoit déjà plus. fr-FR Tue, 15 Jun 2021 00:43:24 +0200 Tue, 15 Jun 2021 00:43:24 +0200 http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss ZenPhoto RSS Generator L'or ouvre les portes fermées. (Dampierre-sur-Boutonne) L'or ouvre les portes fermées.

« L'or ouvre les portes fermées. »

Zeus, grand amateur d’aventures et de métamorphoses, s’introduit sous forme de pluie d’or auprès de Danaé dans la tour où son père Acrisius l’avait enfermée. À l’expiration du terme requis, la prisonnière mit au monde un fils qui reçut le nom de Persée. Sous cette mirifique histoire se cache un important secret, celui de la préparation du sujet hermétique, ou matière première de l’Œuvre, et de l’obtention du soufre, primum ens de la pierre.

]]>Date: 23 juin 2012]]>
Dampierre-sur-Boutonne Thu, 26 Aug 2010 00:00:00 +0200
Pourquoi as-tu douté, homme de peu de foi ? (Dampierre-sur-Boutonne) Pourquoi as-tu douté, homme de peu de foi ?

Pourquoi as-tu douté, homme de peu de foi ? »

Pour l’avoir constaté expérimentalement, les philosophes certifient que leur pierre n’est autre chose qu’une coagulation complète de l’eau mercurielle. C’est ce fait que traduit le bas-relief, où l’on voit la pierre cubique des anciens francs-maçons flottant sur les ondes marines. Les artistes déçus devant leur insuccès, bien qu’ils aient suivi la bonne voie et opéré sur les matériaux propres, canoniquement préparés, doivent souvent se rappeler l’adage latin : Mens agitat molem, car c’est la conviction profonde de cette vérité qui conduira le sage ouvrier au terme heureux de son labeur. C’est en elle, en cette foi robuste, qu’il puisera les vertus indispensables à la résolution de ce grand mystère.

]]>Date: 23 juin 2012]]>
Dampierre-sur-Boutonne Thu, 26 Aug 2010 00:00:00 +0200
La lumière brille dans les ténèbres. (Dampierre-sur-Boutonne) La lumière brille dans les ténèbres.

« La lumière brille dans les ténèbres. »

Il faut voir dans cette étoile à six branches l’indication d’une eau étoilée, laquelle n’est autre que le mercure préparé, la Vierge mère des philosophes et son symbole, Stella maris, mercure obtenu sous forme d’eau métallique blanche et brillante, que les alchimistes dénomment encore astre. Le travail de l’art rend manifeste et extérieur ce qui, auparavant, se trouvait diffus dans la masse ténébreuse, grossière et vile, du sujet primitif. De l’obscur chaos, il fait jaillir la lumière après l’avoir rassemblée, et cette lumière brille désormais dans les ténèbres, de même qu’une étoile au ciel nocturne.

]]>Date: 23 juin 2012]]>
Dampierre-sur-Boutonne Thu, 26 Aug 2010 00:00:00 +0200
Afin qu'il puisse revivre grâce à ces eaux qui lui ont donné la mort. (Dampierre-sur-Boutonne) Afin qu'il puisse revivre grâce à ces eaux qui lui ont donné la mort.

« Afin qu'il puisse revivre grâce à ces eaux qui lui ont donné la mort. »

Narcisse s’efforce de saisir, dans le bassin où il s’est miré, sa propre image, cause de sa métamorphose en fleur. C’est avec raison que Narcisse, métal dissous transformé en fleur, ou soufre, – car le soufre, disent les philosophes, est la fleur de tous les métaux, – espère retrouver l’existence, grâce à la vertu particulière des eaux qui ont provoqué sa mort. S’il ne peut extraire son image de l’onde qui l’emprisonne, l’eau mercurielle, celle-ci du moins lui permettra de la matérialiser en un « double » chez lequel il retrouvera conservées ses caractéristiques essentielles.

]]>Date: 23 juin 2012]]>
Dampierre-sur-Boutonne Thu, 26 Aug 2010 00:00:00 +0200
C'est ainsi qu'on s'immortalise. (Dampierre-sur-Boutonne) C'est ainsi qu'on s'immortalise.

« C'est ainsi qu'on s'immortalise. »

Cette construction pyramidale, dont la forme rappelle celle de l’hiéroglyphe adopté pour désigner le feu, n’est autre que l’Athanor, mot par lequel les alchimistes signalent le fourneau philosophique indispensable à la maturation de l’Œuvre. La matière détruite, voilée sous la figure de l’immortel Phénix, mortifiée puis recomposée en un nouveau corps, grâce au feu secret qu’excite celui du fourneau, s’élève graduellement, à l’aide des multiplications, jusqu’à la perfection du feu pur. De même l’ouvrier, fidèle serviteur de la nature, acquiert, avec la connaissance sublime, le haut titre de chevalier, l’estime de ses pairs, la reconnaissance de ses frères et l’honneur de figurer parmi les disciples d’Élie.

]]>Date: 23 juin 2012]]>
Dampierre-sur-Boutonne Thu, 26 Aug 2010 00:00:00 +0200
La vertu gît vaincue. (Dampierre-sur-Boutonne) La vertu gît vaincue.

« La vertu gît vaincue. »

Il s’agit de la vertu du soufre, ou de l’or des sages, lequel repose sous la pierre, attendant la décomposition complète de son corps périssable. Quant à la femme qui, sur la tombe, traduit ses regrets en gestes désordonnés, elle figure la mère métallique du soufre. C’est à elle qu’appartient le vocable singulier, gravé à l’envers sur la pierre qui recouvre son enfant, Taiacis, de manière à être lu en commençant par la fin : « Sic ai at, hélas ! ainsi du moins… (pourra-t-il renaître) », suprême espoir au fond de la suprême douleur.

]]>Date: 23 juin 2012]]>
Dampierre-sur-Boutonne Thu, 26 Aug 2010 00:00:00 +0200
La concorde nourrit l'amour. (Dampierre-sur-Boutonne) La concorde nourrit l'amour.

« La concorde nourrit l'amour. »

Vérité éternelle que le Grand Œuvre confirme par l’exemple le plus frappant qu’il soit possible de rencontrer dans l’ordre des choses minérales. Les deux oiseaux, malheureusement décapités, représentent les fameuses Colombes de Diane, objet du désespoir de tant de chercheurs, et célèbre énigme qu’imagina Philalèthe pour recouvrir l’artifice du double mercure des sages. Les alchimistes anciens plaçaient sous la protection de Diane, « aux cornes lunaires », ce premier mercure, ce dissolvant universel, dont la blancheur et l’éclat argentin lui valurent aussi l’épithète de Lune des philosophes et de Mère de la pierre.

]]>Date: 23 juin 2012]]>
Dampierre-sur-Boutonne Thu, 26 Aug 2010 00:00:00 +0200
En toi repose toute puissance. (Dampierre-sur-Boutonne) En toi repose toute puissance.

« En toi repose toute puissance. »

La lettre majuscule H surmontée d’une couronne serait la signature blasonnée du roi Henri II. Symboliquement, la lettre H désigne l’esprit, âme universelle des choses. C’est sur la forme de la lettre H que les constructeurs du Moyen Âge ont édifié les façades des cathédrales, temples glorificateurs de l’esprit divin. Ce caractère correspond à l’êta (H), septième lettre de l’alphabet grec, initiale du verbe solaire, demeure de l’esprit, astre dispensateur de la lumière. C’est encore le centre et le cœur de l’un des monogrammes du Christ : I H S, abréviation de Iesus Hominum Salvator, Jésus Sauveur des Hommes. C’est également ce signe qu’employaient les francs-maçons médiévaux pour désigner les deux colonnes du temple de Salomon, au pied desquelles les ouvriers recevaient leur salaire : Jakin et Boas. C’est enfin l’indication du premier échelon de l’échelle des sages, scala philosophorum, de la connaissance acquise de l’agent hermétique, promoteur mystérieux des transformations de la nature minérale, et celle du secret retrouvé de la Parole perdue. La couronne est bien la couronne royale des élus, domicile d’élection de l’esprit.

]]>Date: 23 juin 2012]]>
Dampierre-sur-Boutonne Thu, 26 Aug 2010 00:00:00 +0200
Ainsi s'apaise cette terrible tempête. (Dampierre-sur-Boutonne) Ainsi s'apaise cette terrible tempête.

« Ainsi s'apaise cette terrible tempête. »

Symbole ancien que le dauphin entortillé sur le bras d’une ancre marine. Le poisson, sous le nom de dauphin, d’échénéide ou de rémora caractérise le principe humide et froid de l’Œuvre, le mercure, lequel se coagule peu à peu, au contact et par l’effet du soufre, agent de dessiccation et de fixité. Ce dernier est ici figuré par l’ancre marine, organe stabilisateur des vaisseaux, auxquels il assure un point d’appui et de résistance à l’effort des flots. La longue opération, qui permet de réaliser l’empâtement progressif et la fixation finale du mercure, offre une grande analogie avec les traversées maritimes et les tempêtes qui les accueillent.

]]>Date: 23 juin 2012]]>
Dampierre-sur-Boutonne Thu, 26 Aug 2010 00:00:00 +0200
L'amitié. (Dampierre-sur-Boutonne) L'amitié.

« L'amitié. »

La figure du cercle gnostique, formé par le corps du serpent qui dévore sa queue (Ouroboros chez les Grecs, dragon au Moyen Âge) est, avec le sceau de Salomon, le symbole complet de l’ouvrage alchimique et de son résultat. L’image circulaire est l’expression géométrique de l’unité, de l’affinité, de l’équilibre et de l’harmonie, elle est hiéroglyphe d’union absolue, d’indissolubilité des quatre éléments et des deux principes ramenés à l’unité dans la pierre philosophale. La présence de l’Ouroboros à Dampierre certifie que tous les attributs de la galerie, placés sous son égide, sont exclusivement relatifs au Grand Œuvre.

]]>Date: 23 juin 2012]]>
Dampierre-sur-Boutonne Thu, 26 Aug 2010 00:00:00 +0200